L’Orient… la quête d’un ailleurs… et les romantiques.

Publié le par Shana

Le goût de l’Orient ne date pas aujourd’hui…

La plupart du temps, lorsque l’on commence la danse orientale, on a en soi le désir de partir tôt ou tard en Egypte pour mieux approcher cet art si particulier. On porte en soi la danse et un rêve qui est propre à chacune d’entre nous. Ce n’est pas nouveau. Je me dis souvent que, si, au détour du temps, on avait le loisir de discuter autour d’un bon café avec Delacroix ou Gautier, on se rendrait compte que nos rêves ont été un peu les leurs. Je ne m’attarderai pas sur le 17ème et 18ème siècles, qui ont déjà mis l’Orient au goût du jour. Les lettres persanes de Montesquieu attestent déjà d’une préoccupation « internationale »…Et puis on traduit les contes des mille et une nuits.


En 1750, les Turcs sont aux portes de Vienne… on a eu peur, on va en rire. Mozart écrit la Marche Turque, l’Enlèvement au Sérail et la mode est au « Turc ».

 

Mais c’est au 19ème siècle que le voyage en Orient va se développer d’une façon magistrale.


Beaucoup d’écrivains français vont visiter l’Egypte, le Maroc, le Liban, la Syrie et aller jusqu’en Turquie. Pour eux, la porte de l’Orient est… l’Espagne. C’est là que commence le voyage. C’est là que s’ouvrent sur l’Orient. Cordoue, Grenade témoignent d’un passé prestigieux… Les peintres les suivront eux aussi et  parfois   les musiciens.

 

 

Ainsi ramène-t-on de ses voyages des lettres, des romans, des idées de tableaux, des récits de voyages : Voyage en Orient de Nerval, Voyage en Orient de Lamartine, Voyage en Espagne, Roman de la momie, de T Gautier.  Hugo n’écrit pas de récit de voyage mais son voyage en Orient nourrit une partie de son oeuvre. Il en tire une poésie sublime toute teintée de tristesse, de nostalgie :   Les djinns, l’Odalisque sont quelques uns des titres de son recueil « Les Orientales ». On ramène aussi des thèmes musicaux ou bien des idées d’opéra :   Le désert, de Félicien David, le concerto égyptien de Saint Saëns… Aida, de Verdi, ne sont que quelques exemples au milieu d’une prolifération musicale de qualité très inégale.

 

Shana 

 

 

 

A quoi correspond ce goût du voyage, ce goût de l’Orient ?

Un profond mal de vivre

L'exemple de Delacroix

Le mythe de l'Orient

 

Publié dans Culture Rrom-Orientale

Commenter cet article

Claudie 29/09/2005 16:05

L'orient nous a toujours attiré par ses mystères et ses splendeurs !
=================
Merci Claudie et @ bientôt !

lionel 29/09/2005 07:36

:0075: un coucou venu d'ailleur
amitié
lionel

lionel 28/09/2005 10:34

:0075: tit coucou journalier
amitié
lionel
=========
Sympa !

Sire Petit Séb 27/09/2005 14:21

Sympa l'historique!!!
Bonne continuation dans ce site (d'autant que le sujet de base n'est pas facile à traiter)
==============
Merci ! Je te retourne le compliment !
 

Miora 27/09/2005 11:40

ton blog fait rêver, voyager...j'ai l'impression d'être en plein ds les couleurs et les sons d'un souk ou d'un bazar...

continue de nous faire rêver sharqi.

Bisou
========================
Coucou Miora,
Merci pour ce très gentil commentaire, c'est un très beau cadeau pour moi !
@u plaisir, n'hésite pas à intervenir !
Bises.