Films d'inspiration rrom

Publié le par Fanny

Musiques et danses au programme, laissez-vous envoûter !!

Tantôt mélancoliques, tantôt festives... Elles me fascinent !

 

Comment aborder le sujet sans évoquer Emir Kusturica ?? Ce réalisateur, scénariste, acteur, et compositeur yougoslave est né en 1954 à Sarajevo. En 1981, il réalise son premier film qui lui vaut un Lion d'or au Festival de Venise. La marque Kusturica, mélange de surréalisme, de dérision, de tragédie, de poésie et de musique est posée définitivement en 1990 avec "Le temps des Gitans". De nombreux prix sont venus récompenser son travail, pour ma part j'aimerais vous faire découvrir les films suivants :

 

Perhan, fils d'un soldat et d'une Tzigane, rêve d'un avenir riche et heureux. Elevé par sa grand-mère qui l'adore, il est bientôt arraché à elle et part en Italie travailler pour un trafiquant d'enfants. Il reviendra au pays mais ne réussira pas à réaliser son rêve. (1988)

J'adore la musique de ce film et attend avec grande impatience de pouvoir le visionner !

Matko le gitan a besoin d'argent pour realiser un coup important. Il demande a Grga Pitic, parrain de la communauté gitane et vieil ami de la famille, de le financer. Grga accepte, mais Matko n'est pas a la hauteur et se fait doubler par le dangereux Dadan. Pour solder sa dette, Dadan lui propose de marier son fils Zare a Ladybird, sa minuscule soeur cadette. Mais Zane aime la blonde Ida. Le mariage a lieu. La mariee profite d'un moment d'inattention et s'enfuit. (1998)

Un pur moment de gaieté !! Et les musiques !!!

 

Le peuple rrom inspire également les réalisateurs "de l'Ouest du continent", avec pour preuve l'oeuvre de Tony Gatlif, réalisateur, scénariste, producteur, acteur et compositeur. Né en 1948 à Alger, il écrit son premier scénario dans les années 60, qui suivirent son arrivée en France. Il commence à traiter son thème de prédilection en 1981 : il tourne en Espagne "Corre gitano", le premier film qui revendique la condition gitane, ce court métrage met en relief la vie de Gitans à Grenade et à Séville. Il réalise ensuite une trilogie sur le peuple gitan.

 

En compagnie de sa grand-mère et de sa fille Zorka, le gitan Nara survit à la petite semaine dans un immeuble de banlieue. Nara vit de petits larçins, de combines et de très furtis emplois...Premier film de ce qui va devenir la trilogie sur le peuple gitan avec les films qui suivront qui seront Latcho Drom puis Gadgo Dilo. (1982)

Voyage aux sources de la culture rom, où Tony Gatlif, passe en revue toutes les déclinaisons et toutes les instrumentations possibles de la musique tzigane à travers l’Inde, l’Egypte, la Turquie, la Roumanie, la Hongrie, la Slovaquie et la France. Mille ans d’histoire marquée par la haine et le rejet de ces peuples qui jouent leur vie et expriment leurs sentiments jusqu’à la folie. "Latcho Drom" signifie "bonne route". (1992)

Un jeune Parisien, Stéphane, épris du chant d'une certaine Nora Luca, tente d'en retrouver la trace à Bucarest. Isidor, membre haut en couleurs de la communauté tsigane locale, s'intéresse à Stéphane et l'installe chez lui, ce qui va soulever les suspicions et protestations superstitieuses de tout le village. De fil en aiguille, le Parisien s'éprend d'une Tsigane et fait son nid, perdant au passage son obsession initiale... (1998)

Andalou, Caco ne se remet pas de la mort de sa fille. Pour tromper sa tristesse, il écume bars et fêtes grandioses en compagnie de son neveu Diego... Voilà le premier film sur, avec et pour le flamenco ! Tourné au coeur de l'Andalousie, le passionné et bouleversant Vengo réussit à rendre l'essence de cette musique fiévreuse et intense qui est aussi une danse, à moins que ce ne soit l'inverse. (2000)

A noter la participation de Fanyda !!

 

Lors de sa venue à Lyon, Simona Jovic a su passionner les stagiaires pour la culture rrom (indissociable de la danse !) et nous avait notamment recommandé 3 films : "Latcho Drom", "Le Temps des Gitans" et "Les Tziganes montent au ciel".

 

Ce film fut réalisé par Emile Lotianou, réalisateur et scénariste russe, en 1976. C'est une legende d'amour tres envoutante, inspiree d'un des recits bessarabes de Maxime Gorki. Celle de Loiko, fameux voleur de chevaux qui prefere la liberte a l'amour de Radda l'ensorceleuse. (1976)

Je trouve déjà la jaquette magnifique ! Et le film est très plaisant ! On y retrouve les musiques typiques des danses rroms de caractère.

 

Pour clôturer cet article, quelques liens (qui m'ont beaucoup aidée pour cet article) pour partir à la découverte de créations cinématographiques d'un genre peu commun et pourtant si fascinant...

 

- Le Cinéma et les Tziganes

- Les Tsiganes au Cinéma

- Site non-officiel de Tony Gatlif

- L' incontournable http://www.allocine.fr/

Publié dans Petit et Grand Ecran

Commenter cet article

grand mére 21/06/2006 16:51

merci pour ta com f grand mére

Fanny 21/06/2006 17:10

grand mére 21/06/2006 13:13

Je ne connaissais ces livresmais ils ont l'aires interessant.

Fanny 21/06/2006 13:37

Ce sont des DVD en fait... ;-)

salwa 16/06/2006 16:41

coucou fanny , tiens je decouvre aussi , je ne connaissais pas du tout...ca doit etre sympa

Fanny 16/06/2006 16:41

Oui, c'est même excellent !!!

mirzhin 16/06/2006 00:04

ça a l'air bien sympa mais je ne connais aucun de ces films!

Fanny 16/06/2006 08:43

Sérieux ? Moi seulement 2...