J'ai 2 amours...

Publié le par Sharqi Girl

4 ans d'articles déjà ! Au fil du temps, une sélection plus affinée et une consistance plus affirmée dans mes réflexions et récits... Merci au passage aux quelques lecteurs encourageants et reconnaissants.

Je disais donc "J'ai 2 amours", peut-être davantage, qui sait ? Mais si les danses orientales et tziganes me fascinent toujours autant, j'avoue que les danses africaines s'imposent à moi depuis ces derniers mois. Après quelques stages de danses du Sénégal et du Burkina Faso disséminés sur plusieurs années, je m'initie donc à présent aux Danses de Guinée. Je livrerai plus bas dans cet article quelques liens pour partager mes coups de coeur.

Avant cela, l'occasion est trop belle pour dresser un petit comparatif... Les danses orientales me séduisent par leur grâce, leur subtilité, leur appel au merveilleux, à l'Orient, beaucoup moins par leur côté "clinquant" et "aguicheur" développé par certain(e)s... ce qui peut plaire à d'autres ! Ah, les goûts et les couleurs...

Les danses africaines sont plus spontanément collectives et racontent d'office une histoire : les récoltes, la séduction, etc. Pas de paillettes mais des étoffes très colorées "typiques". Elles demandent par ailleurs beaucoup d'énergie (et d'endurance !) et requièrent aussi un placement du corps précis, contrairement à ce qu'on pourrait croire : "le dooplé", qui sous un apparent relâchement du corps (genoux pliés, assise prononcée...) permet en réalité le développement de chaque mouvement du corps, tout en le préservant d'éventuelles blessures.

Aucun élève ne s'offusquera de l'absence de miroirs dans la salle de cours... plutôt de celle des musiciens ! En effet, la musique vivante (djembé, doum-doum, balafon...) est indissociable de tout cours et spectacle. Et je trouve effectivement qu'elle manque dans les démonstrations de danses orientales, plus encore dans leur apprentissage (à quelques rares initiatives louables près !), même avec de grands miroirs ! D'ailleurs, ces miroirs, ne les use-t-on pas davantage en admirant nos petits nombrils agrémentés de bruyants foulards ? (humour)

Il n'y a pas "une" mais "des" rencontres (stages et spectacles) qui m'ont amenée aux danses africaines et chacune à sa façon m'a ouvert une porte de plus sur le grand continent africain :
 - Catherine et Mohamed Traoré :
http://www.kabanaco.com/
 - Seydou Boulé : http://www.dyanako.com/
 - Cindy et Drissa Dembélé : http://www.donidoni.com/

Pour la partie "spectacles / concerts", je ne peux pas ne pas vous parler de :
 - Les Chérubins de Ouaga :
http://cdo.site.voila.fr/
 - Tony Kouad : http://www.ngoa.fr/
 - Zedek'Afrika : http://www.zolala.com/
 - Génération Gogohoun (vus à la TV) : http://gogohoun.over-blog.com 
 - Sabaly :
http://www.sabaly.net/

Et si l'envie vous prend d'aller plus loin, alors je vous recommande ces liens :
 - Alphonse Tiérou (incontournable) :
http://www.tierou-doople.com/
 - Mémoire proposé par Babette
Et mes modestes précédents articles :
 -
Le Ragga Dance Hall, danse afro-antillaise
 - Eté dansant : spectacles
 - Eté dansant : stages

... Ma foi, ce sera tout pour aujourd'hui !

Publié dans Danses Africaines

Commenter cet article

dom(blogtrotter) 10/02/2009 16:25

Salut fanny,merci de pour ton passage.. je t'inscrit avec plaisir au "fan's club"ça fait dorénavant......2 personnes ! lolToi et Arti !J'espère que tout va bien pour toi : effectivement 4 d'articles, c'est vraiment pas mal. pour ma part, j'ai "laché" un peu..plus par manque de temps que par motivation.. mais ainsi va la vie !bisous

Sharqi Girl 10/02/2009 18:02


Whaou ! Toi ici ? 


shana 10/02/2009 10:51

ah, un bel article, assurément, et un bel hommage à ces danses africaines!!et bien, je vois que l'une comme l'autre, nous continuons notre beau voyage!bises!!

Sharqi Girl 10/02/2009 18:01


En effet...