Naguib Mahfouz

Publié le par Fanny

Ma passion pour la danse orientale m’a emmenée « très loin »… Aussi, je m’intéresse depuis quelques temps déjà à la culture orientale, certes, mais et aussi et surtout à l’art orientaliste et à la littérature orientale.

 

Une chance pour moi, il y a quelques mois, j’entend parler de « l’Emile Zola du Nil », le premier écrivain arabe à avoir gagné le prix Nobel de Littérature (en 1988) : Naguib Mahfouz. Ceci m’a poussée à faire quelques recherches, qui s’avérèrent assez fructueuses…

 

Du haut de ses 94 ans, Naguib Mahfouz peut se glorifier d’avoir écrit une cinquantaine de romans (dont une trilogie : « La Trilogie du Caire »), parallèlement à son emploi de haut fonctionnaire d’Etat (au Ministère de la Culture).

 

Né le 11 décembre 1911 dans un quartier du vieux Caire, Naguib Mahfouz se passionne pour la vie quotidienne de son pays natal, de cette passion émane l’ensemble de son œuvre.

 

 

 

 

 

Une chance pour nous, une vingtaine de ses ouvrages fut traduite en Français. Voici une sélection de quelques titres (que j’ai tenté de classer par ordre chronologique) :

 

 

- La Belle du Caire

- Le Passage des Miracles (son premier ouvrage traduit en Français)

Roman avec une impressionnante galerie de personnages...

- Vienne la Nuit

- La Trilogie du Caire (Prix d’Etat en Egypte - 1957) :

Impasse des Deux Palais - Le Palais du Désir - Le Jardin du Passé

Ce « monument de la littérature arabe contemporaine » retrace la saga d’une famille de la petite bourgeoisie.

- Matin de Roses

- Les Mille et une Nuits

- Mon Egypte

- Récits de notre quartier : Retrace les souvenirs d’enfance de l’auteur.

- L’Amour au pied des pyramides : Sélection de nouvelles.

- Miramar : Le seul roman dont l’action se déroule à Alexandrie.

- Rêves de Convalescence : Série de nouvelles relatant les rêves de l’auteur, durant sa longue convalescence, suite à un attentat le visant (en 1994).

 

Si l’œuvre et la vie de Naguib Mahfouz vous intéressent, vous pouvez lire les ouvrages suivants : « Mahfouz par Mahfouz » (mémoires retranscrits par son fils cadet et son ami Gamal Ghitany - 1989) et « Echos d’une autobiographie » (2004).

 

Si la littérature orientale vous fascine, je vous conseille très vivement le très bon site d’ « Aziyadé ou les Nouvelles Orientales », où Sylvie (Danseuse Orientale à Montpellier) donne une liste conséquente de livres d’auteurs orientaux, mais aussi d’auteurs orientalistes (Gustave Flaubert, Pierre Loti…), ainsi que quelques livres sur la danse orientale en particulier et les danses exotiques en général : http://aziyade.perso.cegetel.net/liens.htm

 

 

Pour ma part, je vous laisse, je m’en vais replonger dans les délices romanesques de « La Belle du Caire »… Bien à vous !

 

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Carpette 05/12/2005 11:48

un petit coucou en passant dans ton univers orientale. bisous bonne journée. :0014:

Fanny 05/12/2005 12:08

C'est sympa ça !
@+++