Histoire de l'exil des ghawazee...

Publié le par Mihrimah Ghaziya

L'arrivée des Ghawazee en Egypte est incertaine et cette incertitude se couple avec celle de leur origine ethnique. Il n'est en effet pas certain qu'il se soit agit uniquement de gitanes. Il y a deux hypothèse : soit il s'agit de gitanes arrivant d'Inde après avoir traversé l'Afghanistan. Cette théorie suppose une arrivée précoce des ghawazee, qui seraient ensuite passées en Espagne lors du règne maure et qui serait même arrivées en France et en Europe centrale, rejoignant le flux nord des Rroms, qui étaient passé par les Balkans.

 

La deuxième hypothèse suppose que leur arrivée est concomitante de l'invasion turque de l'Egypte (16ème siècle). Dans ce cas, il s'agirait de danseuses turques, qui n'étaient pas toute des gitanes.

 

Les dernière ghawazee elles-même (les banaat Maazin) disaient être venues d'Afghanistan en Egypte et se réclamaient de la tribu indienne des Nawar. Leur type physique en tout cas différaient sensiblement de celui des femmes arabes, comme l'ont noté nombre d'Européens.

 

Dans leur musique et leur danse, on trouve tout de même des éléments communs à celles des Rroms et Sinthi d'Europe (usage d'un instrument à cordes : rababa pour les ghawazee, violon en Europe, guitare en Espagne ; les ghawazee tapent du pied par terre, cf zapateado du flamenco et généralement les accompagnements "corporels" des danses Rroms).

 

Jusqu'en 1834, elles ont vécu plus ou moins paisiblement dans la région du Caire. Certes leur présence était indécente (car elles dansaient dans la rue et n'étaient pas voilées) mais tolérée car c'était elles qui payaient le plus d'impôts. Il est possible qu'elles se soient déjà prostituées à cette époque mais cela n'a dû être qu'occasionnel. Ce sont les Français de Napoléon qui ont érigé les premières maisons closes, celles que visitera Flaubert plus tard.

Les Ghawazee, il faut le mentionner, n'étaient pas toutes pauvres. Certaines possédaient des troupeaux de chèvres et plus tard, d'autres vivront de la prostitution des autres ghawazee et de leurs servantes noires en tenant elles-mêmes des maisons closes.

  

En 1834 cependant, les choses tournent mal pour les ghawazee car le nouveau sultan Mohammed Ali juge les danses exécutées dans la rue et dans les maisons closes absolument indécentes. Il ordonne le bannissement de toutes les danseuses dans le saidi, essentiellement à Esna. C'est d'ailleurs là que Flaubert rencontrera Kutchuk Hanem. Certes la danse leur est interdite mais dans les maisons closes, elles continuent à pratiquer leur art, malgré des châtiments corporels très lourds dont on les menaçait.

 

En 1866, le bannissement est levé et les ghawazee reviennent en partie au Caire. Beaucoup cependant restent dans le sud de l'Egypte, comme les banaat Maazin.

Cependant, leur âge d'or est presque terminé. Au début du 20ème siècle, alors que l'Egypte se renforce religieusement, beaucoup feront le choix d'arrêter.

 

Les 3 dernières ghawazee que l'on appelle Banaat Maazin (les filles de Maazin) danseront encore régulièrement et même donneront quelques cours à des étrangères jusqu'à la mort de la dernière d'entre elles en 1997. Il existe un documentaire "Dances of Egypt" tourné par Aisha Ali dans les années 70 dans lequel on peut les voir danser…

 

Historique proposé par Mihrimah.

Publié dans Danseurs et Danseuses

Commenter cet article

darkershark 03/11/2005 18:47

Grâce à toi sur je suis devenu spécialiste en danses oriantales...

Très bon sujet, auxquels tu ajoutes cette intensité que tu vis pour ce loisir...

C'est vraiment très complet et les sujets sont bien organisés pour ne pas se perdre...

Graphiquement, je n'ai pas vu aux premiers abords, les liens dans les photos de ta bannières (tu devrais changer de couleur de polices)...

Pour l'ambiance, je te conseil une petite musique de fond qui nous ferais sentir cette bonne odeur orientale...

Merci encore pour le dépaysement....

@ plus et bonne continuation...
==================
Que de boulot en plus ! Merci pour tes conseils et @ bientôt !

Mihrimah Ghaziya 03/11/2005 15:24

Coucou,

Merci pour vos compliments !!

Le documentaire "Dances of Egypt" est peut-être encore disponible sur amazon.com... Essayez !

Mihrimah Ghaziya

Darla 03/11/2005 13:38

C'est très instructif :)
Bel article!

lilou 03/11/2005 11:28

tres interessant. ca donne envie d'essayer

Magali 28/10/2005 17:50

Merci pour ce bel article !!!
Peut on aujourd'hui se procurer ce documentaire (Dances of Egypt) ? Si oui, sais tu où ?
=========================
Et Google alors ? MDR ;-)
http://www.discoverbellydance.com/review_dances_of_egypt.htm